Masque Soudure : Guide d’achat des meilleurs masques en 2018

Introduction
Un masque de soudure est un type de casque utilisé par un soudeur lors de l’exécution des tâches de soudage. Il protège le visage, les yeux et le cou du soudeur contre la chaleur, les brûlures par flash, les rayons UV, les étincelles et la lumière infrarouge. Cet accessoire est très important pour les amateurs de soudure comme pour les professionnels dont le seul métier est le soudage. Il existe de nombreux modèles sur le marché et le choix peut devenir un vrai dilemme. A travers ce guide d’achat, nous vous présentons donc nos lignes directrices pour vous aider à choisir le meilleur masque soudure pour votre utilisation.

Choisir son masque soudure : le top 5 de la rédaction

Tacklife PAH03D

masque soudure Tacklife PAH03DLe masque de soudeur professionnel Tacklife PAH03D n’est pas une simple cagoule de soudure. Mais plutôt un masque performant, conçu pour les soudeurs professionnels. Cet accessoire pèse environ 500 grammes. C’est un casque automatique conçu en PA. Il est fait pour résister à la chaleur. Ce casque vous donne un large champ de vision avec un temps d’assombrissement sans précédent. Il a un démarrage automatique, avec 4 capteurs qui vous fournissent une visibilité inédite. Il est au plus haut niveau de la classe optique, 1/1/1/1. Le masque de soudeur professionnel Tacklife PAH03D est un casque professionnel pour soudeur très confortable.

Casco-WQ de Fixkit

Masque soudure Casco-WQ de FixkitLe masque de soudage électrique CASCO-WQ est une cagoule de soudure élégamment conçue par la marque Fixkit, simple d’utilisation et qui a l’avantage de laisser à son porteur une main libre. Il garantit un temps d’assombrissement convenable et protège efficacement son porteur. Fixkit ont donné le meilleur d’eux-mêmes dans la conception de ce produit qui semble ne souffrir d’aucun défaut de fabrication. Néanmoins, le matériel employé pour sa fabrication, en l’occurrence le plastique, pourrait faire débat, car il n’offre pas une bonne résistance au choc malgré son atout légèreté. Aussi le recouvrement de la tête entière pourrait se révéler encombrant dans certaines circonstances. Toutefois, ce modèle est sans conteste un des meilleurs produits de sa catégorie, et est fortement recommandé par les personnes qui l’ont expérimenté pour un achat satisfaisant.

Amzdeal DIN 9-13

masque soudure Amzdeal DIN 9-13Très beau, avec ses coloris bien choisis, le masque Amzdeal DIN 9-13 est facile et pratique à utiliser. Il est solide, bien résistant et ne garde pas du tout la poussière. De même, il est confortable et le fait qu’il soit léger fait qu’on ne le sent même pas sur la tête. Avec un très grand champ de vision, il permet à celui qui l’utilise de bien voir ce qu’il fait. Il rend le travail très rapide et efficace tout en prenant le soin de bien protéger les yeux contre les infrarouges et les rayons ultraviolets.

Todeco 1

Le masque de soudure réglable Todeco 1 est une cagoule automatique qui vous facilite en un mot les travaux de soudure. Ce masque assure pleinement la sécurité de vos yeux et les protège non seulement contre les rayons UV, mais également contre les étincelles de soudage. Il est léger, confortable et se fixe parfaitement à votre tête sans provoquer de gêne ou douleurs après une utilisation prolongée. L’assombrissement est réglable et le capteur LCD noircit en un 1 / 25000 secondes dès que l’arc est amorcé. De plus, il est vendu à un prix très concurrentiel.

Tacklife PAH01D

masque soudure Tacklife PAH01DLe masque de soudure Tacklife PAH01D assure une protection de qualité, vous pouvez même le garder pendant toute la journée sans qu’il se fasse remarquer. Il offre une très bonne visibilité, vous verrez tellement clair que vous vous retrouverez à le confondre avec vos lunettes de vue. Comme tous les masques automatiques, il est doté d’une batterie pour son fonctionnement, mais plus performant, il fonctionne aussi avec l’énergie solaire. De même, sa batterie se recharge avec l’énergie solaire ce qui le rend très économique. Avec ce casque vos yeux sont très bien protégés, vous pouvez travailler en toute tranquillité et vous obtiendrez un résultat net, efficace et rapide.

Comment bien choisir son masque de soudure ?

La protection des yeux est une précaution très importante en matière de soudure, car le rayonnement produit lors de ce travail est très dangereux pour la vue. Voici quelques critères importants à considérer lors de l’achat de votre masque soudure.

Le type de casque à souder

Il existe plusieurs types de protections oculaires lorsque vous soudez : les lunettes de soudure, les cagoules traditionnelles et les cagoules de soudage automatique. Certains modèles offrent une meilleure protection que d’autres. Un masque vous offrira une meilleure protection du visage que des lunettes par exemple.

Le confort

Recherchez un modèle à la fois léger et résistant. Un masque de soudure à coque couvrante est plus conseillé, car il offre une meilleure protection du visage contre les UV et les diverses projections. Un masque trop grand passera son temps à bouger et vous allez devoir constamment le réajuster. Choisissez donc un modèle à votre taille, que vous pourrez porter aisément pendant plusieurs heures.

Les principales caractéristiques techniques de mon masque soudure

En dehors du type et du confort, d’autres critères très importants sont à prendre en compte lors de la sélection d’un masque à souder. Elles déterminent les fonctionnalités de votre casque.

Les normes

Cinq normes régissent la fabrication des masques de soudure. Elles garantissent la qualité et la résistance du produit. Il s’agit de :

  • La norme EN 166 qui établit les conditions de base que doivent remplir tous les masques de soudure,
  • La norme EN 169 régit la qualité et la sensibilité des verres de soudage,
  • La norme EN 170, concerne la filtration des infrarouges,
  • La norme EN 175 régit la protection des yeux pendant la soudure,
  • La norme EN 379 a rapport au degré de la teinte,

Tout produit non conforme à ces normes est fortement déconseillé et considéré comme étant de mauvaise qualité.

La sensibilité

L’intensité de la luminosité varie en fonction du type de matériau sur lequel vous travaillez. Il est donc important que votre masque à souder soit très photosensible. De plus en plus de maques intègrent sur leur produit un système de réglage qui permet de régler la teinte de votre champ de vision qui peut varier de 6 à 13 DIN. Le réglage de la sensibilité est très important surtout lorsque vous devez réaliser du soudage MIG ou TIG à faible intensité de courant.

L’ergonomie

Il s’agit de la facilité à utiliser votre masque de soudage. Sur la plupart des cagoules de soudure, la dimension du champ de vision est de 97 x 62 centimètres. Certains modèles offrent une dimension plus large qui a pour effet d’améliorer la qualité de votre vision.

Si vous choisissez un casque automatique, optez pour un modèle avec un temps de réponse d’assombrissement égal à 1/25 000 s. Le temps d’éclaircissement est aussi très important. Sur certains modèles, ce temps est réglable et peut varier de 0,5 à 2 secondes.

Le nombre de capteurs

Il est conseillé de choisir une cagoule de soudure avec le plus grand nombre de capteurs possible, car plus votre casque a de capteurs, plus le risque de défaillance de votre casque lors de son utilisation est réduit. Les modèles d’entrée et moyen de gamme proposent entre un et deux capteurs. Les modèles les plus performants connus sous le nom de « Premium » offrent jusqu’à quatre capteurs.

Les options

Certaines cagoules offrent en plus des options de réglages internes qui vous permettent de contrôler la teinte ou le meulage. L’avantage des réglages internes est qu’ils sont à l’abri des chocs, mais ils vous obligent à retirer votre casque si vous désirez faire des modifications. Les réglages externes vous offrent la possibilité de faire des réglages sur votre cagoule même en cours d’utilisation.

Comme nous l’avons déjà souligné plus haut, il existe plusieurs types de masques de soudure, et nous allons maintenant vous les présenter avec plus de détails.

Pourquoi utiliser un masque de soudure ?

Comme équipement de protection, le soudeur a le choix entre les lunettes de soudage, les masques de soudure et les masques de protection. Nous pouvons alors nous poser la question de savoir quelle est l’importance du casque de soudure. Mais avant rappelons ce qu’est le masque de soudure et ses différents types.

Le masque de soudure, qu’est-ce que c’est ?

Le masque à soudure est un masque doté d’une visière en verre avec ou sans filtre destiné à préserver le soudeur lors de ses différents travaux. Les travaux de soudure exposent le travailleur à plusieurs risques contre lesquels lutte le casque de soudure. On distingue les rayonnements thermiques, rayonnements optiques, les risques liés au corps, les bruits excessifs et bien d’autres.

Les dangers liés aux travaux de soudure diffèrent selon le type d’action à mener. Ainsi donc, à chaque travail de soudure correspond un type de masque de soudure précis.

À chaque type de masque, son utilisation

Le type de masque varie en fonction des travaux de soudure que vous effectuez habituellement. Ainsi le masque ne saurait être le même pour une soudure à la flamme et une soudure à l’arc électrique. Pour une meilleure compréhension :

  • Soudure à la flamme ou avec un chalumeau oxygène-acétylène : masque à écran en verre filtrant en thermoplastique, masque passif,
  • Soudure à l’arc électrique sans dégagement de gaz : masque à filtre actif, masque électro-optique avec écran à cristaux LCD équipé d’un filtre respiratoire,
  • Soudure à l’arc électrique avec dégagement de gaz incommodant : masque actif électro-optique avec système autonome de ventilation, masque à système de ventilation intégré,

Les soudures au fer requièrent l’usage des lunettes de protection tandis que pour les soudures à l’arc et les soudures à la flamme, le port des masques est de nécessité. Comme nous le disions plus haut, le type de masque à porter dépend donc de la soudure à effectuer. Ainsi donc, dans le cas d’une soudure à la flamme (chalumeau acétylène – oxygène), le soudeur doit utiliser un masque passif. Celui-ci est caractérisé par la légèreté, un écran en verre filtrant. La matière de fabrication des masques passifs est le thermoplastique.

Lorsqu’il s’agit des soudures à l’arc électrique (TIG, MAG-MIG, MMA), l’utilisation de masque actif est recommandée au soudeur. Le masque actif est encore qualifié de masque électro-otique à cause de ses divers composants. Il est muni d’un écran électronique qui comporte des cristaux LCD. Le matériau de fabrication des masques actifs est le polyester (fibre de verre incorporé). Un filtre respiratoire est intégré au masque.

Un dernier cas est à noter, il s’agit des soudures qui s’accompagnent de la libération de gaz gênants et inconfortables. Pour ce faire, le soudeur doit faire recours à un masque ventilé. Ces derniers sont semblables aux précédents, mais à la différence qu’il sont munis d’un système de ventilation autonome.

Nous allons maintenant aborder plus en profondeur les caractéristiques de ces différents masques.

Le masque passif

Les masques passifs sont de deux types : les masques à main sont des écrans que l’on porte à la main en se servant de la poignée « face à main ». Ils monopolisent donc une main contrairement aux masques serre-tête, qui n’emprisonnent pas les mains. Ils protègent uniquement le cou et le visage du soudeur.

Fabriqués soit en plastique ou en cuir, les masques passifs résistent à une température supérieure à 100 °C. La monture de tels masques répond à la norme EN 166 et est marquée A/B/F/S selon la résistance à la chaleur. Les lentilles (verre de protection) filtrent les rayonnements optiques et sont conformes aux normes EN 166, EN 169, EN 170, EN 171 et EN 175.

Le masque actif

Fabriqués en polyester soutenu par des fibres de verre, les masques actifs enveloppent entièrement la tête du soudeur. Le dispositif électro-optique a pour fonction de déterminer la luminosité que peuvent admettre les yeux et de la faire varier suivant la tâche qu’exécute le soudeur. Le filtre respiratoire dont ils sont munis permet d’éviter l’absorption de résidus de fumées et des poussières. Ils sont dotés d’un dispositif qui assure l’atténuation acoustique. Cette dernière a pour effet de limiter les dommages causés aux canaux auditifs.

Le masque ventilé

Les masques ventilés sont également électro-optiques, mais à la différence possèdent un dispositif de ventilation autonome. Ce dispositif est porté à la ceinture ou à la dorsale en harnais. Il aspire l’air extérieur derrière du soudeur et à une hauteur inférieure à celle de travail. L’air est ensuite filtré puis transporté au masque.

Les masques actifs et ventilés portent un dispositif électro-optique, mais de quoi s’agit-il ?

Le dispositif électro-optique

Il s’agit dans les deux cas d’un écran à capteur LCD. Les cristaux liquides LCD ont pour source énergétique une pile. Leur fonction est d’ajuster de façon automatique le niveau de la lumière. Ainsi, l’écran est assombri en cas de lumière vive et éclairci en l’absence de source lumineuse conformément à la tâche en exécution.

Le changement de position claire en position sombre est de l’ordre de 0,02 s, et le changement contraire est de l’ordre d’une fraction de seconde. L’écran électro-optique est conforme à la norme CE EN 379 qui réglemente la protection otique.

Quel que soit le type du masque de soudure, il présente des avantages qui justifient son usage.

Les arguments de l’utilisation des masques de soudures

Nous avons résumé les nombreux avantages de ce type de masque en cinq points. Il s’agit donc de : la protection contre les radiations thermique, la protection contre les radiations optiques visibles, la protection contre les radiations optiques invisibles, la protection contre les dommages liés aux particules et la protection des canaux auditifs et des voies respiratoires.

La protection contre les radiations thermiques

L’opération de soudure fait intervenir des températures très élevées. Le soudeur est donc exposé à des risques de brûlures sur la peau, des lésions externes au niveau des yeux qui sont des effets de la forte chaleur. Contrairement aux lunettes de soudage, le masque à soudure est beaucoup plus résistant à la chaleur et permet d’éliminer ou de diminuer ces risques.

La protection contre les radiations optiques visibles

Les yeux ne peuvent supporter qu’une certaine intensité de lumière. Durant les travaux de soudure, on ne peut pas contrôler l’éclat de la lumière. Or les forts éclats lumineux sont nocifs pour l’œil et peuvent causer la perte de la vue. Les masques assurent une protection efficace des yeux du soudeur.

La protection contre les radiations optiques invisibles

Les rayons ultraviolets et les rayons infrarouges sont très mauvais pour la santé. Ils sont à l’origine de mutations et des modifications au niveau des cellules cutanées. L’exposition aux rayons UV augmente les risques de cancer de la peau. Le port du masque protège donc des maladies de la peau.

La protection contre les dommages liés aux particules

Lors des travaux de soudures, il y a des rejet d’éclats d’étincelles et de poussières. Ces derniers étant projetés vers le haut, il y a de très fortes chances qu’ils atterrissent dans le visage du soudeur. Ces particules sont susceptibles de causer de lésions. Le masque permet donc d’éviter ces dommages.

La protection des canaux auditifs et voies respiratoires

Certains modèles de masque à soudure sont dotés d’un mécanisme d’atténuation de bruit et d’un mécanisme de ventilation. Le premier vous permet de vous soustraire des bruits excessifs que produit votre travail. Le second quant à lui permet de diminuer les risques d’inhalation de vapeurs, de fumées et de gaz.

Fin du guide
Le masque de soudure fait partie des équipements indispensables pour les travaux de soudure. Il protège vos membres des différentes radiations, des risques d’incommodité et des dangers divers qui menacent lors de la soudure. Si vous comptez souder quoi que ce soit, vous devez vous en procurer un !
masque-soudure.fr